Foire Aux Questions

Sommaire :

  1. Traitement de vos bobines (8 mm, super 8, 16 mm, 9.5 mm) :
  2. Traitement de vos cassettes (VHS, Video8 & Hi8) :
  3. Création de DVD personnalisés
  4. Traitement de vos diapositives :
  5. Divers :


Traitement de vos bobines (8 mm, super 8, 16 mm, 9.5 mm)

Quel matériel et quelle méthode utilisez-vous pour numériser les films ?

Nous utilisons des projecteurs transformés permettant l’acquisition image par image sur un reflex professionnel. Nous avons adapté l’objectif du reflex de telle sorte que :
* La mise au point se fasse directement sur les petites images du film (pas de condenseur),
* L’image capturée recouvre l’ensemble du capteur du reflex.

Les modifications mécaniques du projecteur ainsi que l’électronique apportent la synchronisation permettant au reflex de capturer chacune des images qui sont stoppées quelques instants devant l’objectif (capture image par image). Une fois les images du film récupérées, nous appliquons différents traitements de restauration (stabilisation, suppression des rayures et des tâches, …).

Que pouvons-nous faire avec les films compressés avec un codec vidéo sans perte que vous nous proposez de récupérer en complément du film mp4/H264 ?

Les films compressés avec un codec vidéo sans perte sont idéals pour réaliser vos propres montages à l’image près sans passer par une étape supplémentaire de décompression du film mp4/H264. Dans tous les cas, lorsque vous réalisez des montages, assurez-vous que les codec utilisés pour vos montages n’ont pas altéré la qualité de l’image. Sachant que nous utilisons ce fichier pour produire le fichier mp4/H264 que nous vous livrons, vous devriez obtenir un montage de même qualité.

Cette fourniture est incluse dans la prestation de base, il suffit d’en faire la demande lors de votre commande. Dans ce cas, merci de nous fournir un disque formaté en NTFS et de capacité suffisante, au grand maximum 2 Go par minute de film (le double si vous souhaitez à la fois la version « avec » et « sans » interpolation, voir ci-dessous).

Remarque : Même si vous optez pour une version « avec interpolation » pour les fichiers mp4/H264 (voir la question sur l’interpolation ci-dessous), nous vous conseillons vivement de récupérer à minima une version « sans interpolation » en 16 ou 18 images par seconde pour les films compressés sans perte, c’est à dire une version permettant d’avoir « 1 image bobine = 1 image film numérisé ». En effet, sachant que les logiciels évoluent et apportent chaque jour de nouvelles solutions, c’est sur cette version plus proche du « source » qu’il pourra être intéressant d’appliquer ultérieurement de nouveaux traitements.

Traitement avec ou sans interpolation ?

Nous pouvons vous fournir des versions « avec interpolation ». De quoi s’agit-il ?

La plupart des films argentiques d’autrefois ont été filmés avec des vitesses de 16 ou 18 images par seconde. Le principe de l’interpolation consiste à créer des images intermédiaires permettant d’augmenter le nombre d’images par seconde. Cela permet d’atteindre 24 images par seconde pour obtenir une fluidité de mouvement digne des films d’aujourd’hui.
Petite remarque au passage, sans interpolation, la conversion en 24 images par seconde d’un film en 16 ou 18 images par seconde se fait pas duplication d’images, ce qui entraine des mouvements « heurtés », certaines images étant dupliquées et pas d’autres.
Afin de parvenir à l’interpolation la meilleure possible, nous avons testé différents interpolateurs et retenu celui qui provoquait le moins de défauts dans les images. Ceci dit, aussi bon soit-il, un interpolateur peut parfois créer des « artefacts » (défauts) visibles et inacceptables dans certaines situations. C’est le cas en occurrence lors des mouvements de caméra sur des échantillons répétitifs comme les volets ou les barrières.

Par conséquent, la réponse à la question « avec ou sans interpolation ? » dépend du souhait de chacun :

  • Choix 1: Pour ceux qui sont sensibles à la fluidité des images, nous pouvons vous mettre à disposition une version « avec interpolation » dans laquelle nous aurons remplacé les passages présentant les défauts les plus visibles par la version « sans interpolation ».
  • Choix 2 : Pour ceux qui ne souhaitent pas d’images « reconstituées » et qui ne sont pas gênés par des mouvements un peu plus « saccadé », la version « sans interpolation » est pour vous.
  • Choix 3 : Pour ceux qui ont du temps et des compétences en montage vidéo, vous pouvez nous demander une version « avec interpolation » et une version « sans interpolation » et faire votre propre montage en prenant le meilleur de chaque version.

En conclusion, je dirais que l’interpolation apporte un confort de lecture mais il ne faut pas se contenter de la version « avec interpolation ». Il est préférable, dans tous les cas, de garder également la version « sans interpolation » pour traitements ultérieurs, idéalement le film compressé avec un codec vidéo sans perte à 16 ou 18 images par seconde (1 image bobine = 1 image film numérisé).
Si vous avez des questions, n’hésitez pas, nous sommes là pour vous accompagner et faire le meilleur choix lors de la commande. Certains choix nécessitent d’avoir un minimum d’espace disque mais le coût du Gigaoctet ne semble pas si important au regard de l’effort de numérisation qui aura été réalisé.

Extraire les photos du film, pourquoi pas ?

La capture étant de bonne qualité, il est possible de récupérer les photos du film. Cela peut-être particulièrement intéressant si les seuls souvenirs dont vous disposez se trouvent sur les films. Faire un album à partir de photos extraites de films que peu de personnes connaissent, c’est la surprise garantie !

Vous indiquez que vous capturez les films en Full HD progressif (1920×1080) mais les films livrés sont au format HD 4/3 (1440×1080) ?

La capture s’effectue effectivement  en Full HD progressif. Cependant, les films amateurs argentiques ayant un format proche du 4/3, il est préférable de ne mémoriser que la partie utile du film en 4/3 (1440×1080), libre à vous de choisir ensuite le format d’affichage sur votre téléviseur HD.

Ajoutez-vous un fond musical sur les films ?

Cette question pose un vrai dilemme. En effet, comme je vous le disais, nous souhaitons vous fournir un film « fini », c’est à dire incluant tous les traitements que nous jugeons bénéfiques. Les films familiaux que nous avons réalisés nous ont convaincu qu’un fond musical bien choisi est le complément indispensable pour finaliser vos films. Cependant, même si l’ajout d’un fond musical est techniquement très rapide, le choix du fond musical adapté à chacune des séquences peut être lui beaucoup plus long et dépendre de la sensibilité de chacun. Pour ceux qui maîtrisent la technique du montage, l’idéal est d’utiliser les films compressés sans perte que nous vous proposons de récupérer et de faire vos propres montages avec vos musiques favorites. Pour les autres, nous pouvons vous proposer de sonoriser les films en fonction de vos souhaits, sachant que nous ne pourrons ajouter que des musiques dont vous aurez au préalable payé les droits.

Obtient-on toujours des numérisations de même qualité ?

Nous tirons le maximum de ce que nous pouvons des films mais ils ne sont pas tous de même qualité et cela ne dépend pas de l’âge du film. Par exemple, il y a d’excellent film 8mm en 25 ASA du début des années 60 tandis que les plus gros grains des films super 8 à haute sensibilité en 160 ASA peuvent parfois être moins flatteurs. Cela signifie aussi que si vous voulez comparer la qualité des travaux réalisés par différents prestataires, il est indispensable d’utiliser le même échantillon. Vous pouvez aussi nous fournir un échantillon de film que vous auriez déjà numérisé autrefois, cela vous permet de voir ce que vous apporterait une nouvelle numérisation aujourd’hui.


Traitement de vos cassettes

Quel matériel et quelle méthode utilisez-vous pour numériser les cassettes ?

Nous utilisons un convertisseur Canopus ADVC110 qui garantit une conversion analogique/digitale de haute qualité. Ce dernier est relié à différents magnétoscopes suivant le format vidéo à numériser. Nous choisissons des magnétoscopes reconnus pour leur qualité d’image telles que par exemple le magnétoscope JVC HR-S7500MS pour les cassettes VHS et le magnétoscope Sony EV-S9000E pour les cassettes Hi8.
Une fois le film numérisé, nous appliquons différents traitements (Désentrelacement et suppression des contours), puis nous appliquons une compression H264.

Que pouvons-nous faire avec les films compressés avec un codec vidéo sans perte que vous nous proposez de récupérer en complément du film mp4/H264 ?

Les films compressés avec un codec vidéo sans perte sont idéals pour réaliser vos propres montages à l’image près sans passer par une étape supplémentaire de décompression du film mp4/H264. Dans tous les cas, lorsque vous réalisez des montages, assurez-vous que les codec utilisés pour vos montages n’ont pas altéré la qualité de l’image. Sachant que nous utilisons ce fichier pour produire le fichier mp4/H264 que nous vous livrons, vous devriez obtenir un montage de même qualité.

Cette fourniture est incluse dans la prestation de base, il suffit d’en faire la demande lors de votre commande. Dans ce cas, merci de nous fournir un disque formaté en NTFS et de capacité suffisante, 36 Go par heure de film.

Cassette : Récupération des films « source » / Taille disque à prévoir.

Le terme « source » est un abus de langage, les vraies sources étant bien sûr vos bobines et cassettes. Concernant les cassettes, nous entendons par « source », le film capturé à la sortie du convertisseur Canopus ADVC110, c’est à dire avant les traitements (désentrelacement, suppression des contours, …). Ce film est au format DV PAL (720×576 PAR 1.0940).

Cette fourniture est incluse dans la prestation de base, il suffit d’en faire la demande lors de votre commande. Dans ce cas, merci de nous fournir un disque formaté en NTFS et de capacité suffisante, 15 Go par heure de film.

 


Création de DVD personnalisés

Le DVD vidéo personnalisé peut être intéressant en complément des fichiers, pour ceux qui disposent d’un lecteur DVD de salon mais qui n’ont pas l’équipement pour lire les fichiers sur leur télévision. Le DVD personnalisé est également une excellente idée de cadeau. Cliquez ici pour retrouver le détail de notre prestation de DVD personnalisés.


Traitement de vos diapositives

Quel matériel et quelle méthode utilisez-vous pour numériser les diapositives ?

Nous utilisons un Nikon Super CoolScan 5000 ED reconnu pour ses numérisations de très haute qualité. Plusieurs paramètres contribuent à la qualité des numérisations que nous vous proposons :

  • La résolution est élevée (4000 dpi),
  • La technologie Digital ICE permet d’éliminer les poussières,
  • L’espace couleur ProPhoto appliqué aux fichiers Tiff permet d’enregistrer finement les nuances des couleurs et apporte un potentiel, même s’il n’est pas toujours exploité dans l’utilisation quotidienne.

 

Afin de pouvoir apprécier la qualité des numérisations de diapositives que nous réalisons, nous vous invitons à voir nos exemples.


Divers


Quels sont les délais de livraison ?

Les délais de livraison sont convenus au moment de la commande et dépendent des travaux en cours.

Retour Haut de page